AMEAfficher le menu principal

Séminaires

SÉMINAIRE TRANSVERSAL SUR L'ANALYSE ET LA REPRÉSENTATION GÉOGRAPHIQUE DES DONNÉES ENVIRONNEMENTALES - IFSTTAR Nantes - 15/09/2016

 

Ce séminaire transversal du département AME de l'Ifsttar s'inscrit dans un contexte d’études des problèmes environnementaux, notamment en milieu urbain (exposition et impact sur les habitants et écosystèmes), qui impliquent de nombreux acteurs, de la recherche académique et appliquée à l'ingénierie opérationnelle (études d'impact multi-nuisances et multi-critères). Dans ce domaine, l'analyse spatio-temporelle et la représentation cartographique (2D ou 3D, statique ou dynamique) de données ou d’indicateurs spatialisés/géoréférencés constitue aujourd'hui un fort enjeu scientifique (diagnostic et prospective) et sociétal (élaboration de scenarii et débat participatif, restitution de résultats scientifiques au grand public, aide à la décision, etc.).

 Quelle que soit la thématique concernée et la nature de la donnée considérée, la problématique de la représentation cartographique motive actuellement de nombreux travaux de recherche et développement d'outils (SIG, réalité virtuelle, etc.). Très lié à l'évolution récente des besoins et des moyens (réseaux de capteurs, bases de données, crowdfunding, bigdata, etc.), cet essor des techniques de représentation spatiale est très rapide. Par ailleurs, cette thématique se trouve à la croisée de différentes disciplines mêlant Sciences pour l'Ingénieur (SPI, e.g. géomaticiens, statisticiens, physiciens, numériciens) et Sciences Humaines et Sociales (SHS, e.g. géographes, psychologues de l'environnement, sociologues, urbanistes). Il semble donc que certains travaux réalisés dans un domaine pourraient utilement servir à enrichir ceux envisagés dans d'autres domaines… transfert de connaissances bénéfique pour tous et d'autant plus aisé que les outils auront été développés dans un esprit "libre" (open source et open data).

 Ce séminaire vise ainsi à permettre les échanges – voire les convergences – entre chercheurs spécialisés dans le domaine de l’analyse et la représentation cartographique et utilisateurs potentiels, i.e. entre chercheurs impliqués dans différentes thématiques : pollution de l'air, confort thermique et climatique, environnement acoustique, réseaux hydrologiques, etc. Il s'agira notamment d'envisager de nouvelles méthodes de visualisation (STIC) – et d'analyse – de la répartition spatiale et de la dynamique temporelle d'un indicateur (SPI ou SHS), voire de plusieurs indicateurs (approche multi-physique), voire même de données qualitatives (e.g. suite à l'analyse textuelle d'un corpus d'enquête) et quantitatives (e.g. résultats de mesures ou de prévisions numériques).

 Le programme de la journée était le suivant :